Ostéopathe pour grossesse

L'ostéopathie tissulaire, globaliste et douce, peut apporter dans le cas de la grossesse une aide précieuse au bon déroulement de la grossesse et au bon développement de l'enfant.

Elle va aussi pouvoir accompagner la maman lors de l'apparition de troubles fonctionnels mécaniques (douleurs coccygiennes, sciatiques, lombaires) mais aussi digestifs (naussées, vomissements, rémontées acides, constipations...) ou encore obstétricaux( présentations difficiles : sièges, risques d'accouchement prématurés...)

Toutes ces dysfonctions peuvent être traitées et améliorées par des séances d'ostéopathie régulières au cours de la grossesse.

L'ostéopathie pour accompagner la grossesse

La grossesse peut être un moment où la maman est stressée, respire moins bien ou encore où la femme présente des troubles circulatoires. L'ostéopathie va pouvoir accompagner la maman dans cette période de changement de son corps, dans le but de lui permettre de conserver souplesse et confort mais aussi de favoriser le lien mère-enfant.

L'ostéopathie en préparation à l'accouchement

Toute séquelle de traumatisme du bassin est susceptible de perturber le bon déroulement de l'accouchement. Par son travail spécifique, l'ostéopathe vérifiera le bon fonctionnement de la mécanique du bassin, du sacrum et de l'axe vertébral, notamment dans les cas de :chute ancienne sur le coccyx, fracture du bassin, luxation, accident de voiture, antécédent de lombalgie, ancienne péridurale douloureuse.

L'ostéopathie, par son approche tissulaire douce, est sans danger pour la maman et le foetus. Le travail de l'ostéopathe s'intègre alors à part entière dans le suivi de la grossesse par l'équipe médicale (sage-femme, gynécologue, obstétricien).

Fréquence des séances & suivi de l'ostéopathe

Il est conseillé d'effectuer un suivi ostéopathique tout au long de la grossesse, au moins tous les deux mois et une dernière séance environ quatre semaines avant la date théorique d'accouchement.

Cette dernière séance permettra de contrôler et de rééquilibrer si nécessaire, l'ensemble du bassin afin que tout se passe pour le mieux et le plus naturellement possible évitant ainsi l'utilisation de forceps ou ventouse  le jour de l'accouchement.

L'ostéopathie suite à la naissance de bébé

Dans le but de rééquilibre le bassin après neuf mois de mouvement, il est important de consulter après l'accouchement. En effet, l'ostéopathe apportera son aide pour replacer le bassin suite aux contraintes en lien avec l'accouchement, mais son intervention aidera aussi au bon équilibre du système viscéral qui peut être perturbé par le vide créé après naissance du bébé.

Un intervalle de deux mois entre l'accouchement et la consultation post partum est conseillé.

En revanche, si des douleurs sont présentent il est possible de consulter avant.

Contact

Consultez également :

Tél. 09 82 29 53 69