Aromathérapie et fleur de Bach

En matière de médecine douce, l'aromathérapie est souvent un bon moyen de réguler son humeur ou de s'accompagner psychologiquement, tout en douceur.

Dans l'esprit de Bach, tel qu'on le lit dans ses rares écrits, la thérapie florale n'est définie ni comme un « complément », ni comme une évolution d'autres approches. Elle a vocation à constituer un moyen simple, accessible de se soigner de façon autonome, en lien avec la nature, le Tout.

Bach insiste constamment sur la simplicité, dans tous les sens du terme, de sa méthode : la seule volonté de rétablir un alignement corps-esprit-âme est nécessaire, sans analyse complexe des symptômes, de leurs relations, de leurs origines. En outre, sa vision de la maladie, comme expression révélatrice d'une dysharmonie, le conduit à ne pas s'attacher aux symptômes physiques ni aux attitudes, ni à l'histoire de la personne pour le choix des remèdes qui se fait dans le présent.

Conscience, responsabilité, choix et engagement de rétablir un alignement complet, à partir de ce qui est vécu comme perturbant dans le moment, sont donc les conditions d'une action juste et efficace des fleurs.

Toute utilisation d'un élixir de Bach qui ne respecte pas ces règles s'éloigne fondamentalement de l'esprit de Bach.

L'objectif poursuivi par Bach, lorsqu'il a découvert les fleurs, était de fournir à chacun une voie thérapeutique simplissime : remplacer en conscience l'état négatif émotionnel ressenti dans le présent par le potentiel positif de la fleur adaptée.

On choisit donc une fleur en analysant un état négatif ressenti, reconnu, que la personne est prête à abandonner et à remplacer par l'état positif de la fleur...

Si la fleur n'agit pas, alors que la prise est correcte, soit on s'est trompé, soit la personne n'est pas prête. il y a certaines fleurs que l'on accepte moins facilement que d'autres.

Ainsi Bach a établi un ensemble de 38 élixirs agissant sur divers états émotionnels.

Le plus connus est le « rescue » ou élixir d'urgence, composé lui-même de 5 fleurs.

Ce remède sera indiqué dans tout choc physique et moral, stress avant une épreuve, accident grave ou non, piqures ou morsures, brûlures et coup de soleil, deuil, bouleversement, grande peur...

Les autres fleurs seront réparties en famille d'émotions, et sont utilisés dans le cadre de l'aromathérapie :

  • contre le sentiment négatif de peur : mimulus, rock rose, aspen, red chesnut, cherry plum
  • contre les états d'incertitudes : cérato, scléranthus, gentian, gorse, wild oat et hornbean.
  • contre les états d'intérêt insuffisant dans les circonstances présentes : clématis, olive, honeysuckle, mustard, white chesnut, wild rose, chesnut bud.
  • contre les états de solitude : impatience, water violet, heather
  • contre les états d'hypersensibilité aux influences et aux idées : agrimony, centaury, walnut, holly.
  • contre les états d'abattements, de désespoir : oak, larch, pine, crabe apple, willow, elm, sweet chesnut, star of bethleem.
  • contre les états de préocupation excessif du bien-être d'autrui : chicory, vervain, vine, rock water, beech
Contact

Consultez également :

Tél. 09 82 29 53 69